Comprendre les vaccins contre la Covid

 

Faut-il vacciner les  ado contre la Covid-19?

 

          Oui !!

D’autant plus que le variant ∂ est devenu prédominant en France, à condition que les adultes soient déjà bien vaccinés et que l’on ait une évaluation plus complète de la sécurité des vaccins dans cette tranche d’âge. En effet, outre le bénéfice collectif attendu (les adolescents sont plus souvent infectés et plus souvent infectants que les enfants), un bénéfice individuel net est escompté concernant pas tant le risque de COVID grave ou prolongée (en France…) mais le retour à une vie et une scolarité « normale ». Les adolescents développent moins de formes graves de la Covid-19 qui ont occasionné, d’après Santé Publique France, chez les adolescents en France, environ 2000 hospitalisations, 300 admissions en soins critiques et 130 PIMS. La majorité des formes sévères chez les adolescents est associée à la présence d’une comorbidité (entre 45 à 75% des cas selon les études). En revanche, les fermetures de classes ou d’établissements liées à la circulation du virus ont un impact particulier et non négligeable sur les adolescents. Enfin, si le rôle des adolescents dans la transmission paraît plus faible que celui des adultes, il n’est toutefois pas nul et dépend lui-même de la circulation virale.

Le gouvernement français a ouvert la vaccination à tous les adolescents (à partir de 12 ans) à compter du 15 Juin. Cette mesure va au-delà de l’avis de la HAS, du comité d’éthique, des pédiatres et des infectiologues. En effet, la HAS recommandait de vacciner très rapidement les adolescents présentant une comorbidité ou vivant dans l’entourage de personnes immunodéprimées, puis de vacciner les adolescents en bonne santé dès lors que la vaccination de la population adulte sera suffisamment avancée. La mise en place du Pass sanitaire ne s’appliquera aux adolescents qu’à partir du 30 Août 2021. Des données de pharmacovigilance plus robustes sont déjà disponibles en provenance d’Amérique du Nord et d’Israël où cette vaccination a largement débuté (plusieurs millions d’adolescents vaccinés). Ceci permettra d’évaluer au mieux le rapport bénéfice/risque dans cette tranche d’âge.

Source: Infovac Bulletin n°14 - Supplément Décembre 2020 | Infovac France Mis à jour le 20/07/2021

PS: le 20 juillet, les députés ont voté le report du pass sanitaire pour les 12-17 ans à fin septembre

Grand-slide-Groupe-ados-adolescents-heureux.jpg

Le Pr Fischer répond aux principales questions sur la vaccination contre la Covid-19.

 

Qu'est-ce qu'un vaccin? Qu'est-ce qu'un vaccin à ARN ? Comment faire si j'ai peur des effets secondaires ? Qui est prioritaire ? Est-ce que le vaccin sera obligatoire? Pourra-t'on arrêter les gestes barrières lorsque l'on sera vacciné ? Pourquoi faut-il 2 injections ? Où peut-on se faire vacciner?

Regardez la vidéo du Pr Fischer, médecin, professeur d'immunologie pédiatrique et chercheur, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale.

Vidéo (3 min 17) du 3 janvier 2021

 
logoVIF.png

Où en est-t-on des vaccins contre la Covid-19 en France ?

Le site vaccinationinfoservice.fr vous propose des informations fiables et mises à jours sur la

vaccination contre la Covid-19.

Vidéo Vaccin Astra Zeneca (vaccin à vecteur viral) : faut-il se faire vacciner ?

 
Vidéo (10 min) du 7 mai 2021
 
Vidéo Vaccin à ARN : faut-il se faire vacciner ?

Créée par le Service de Santé au Travail du CHU de Nîmes et la chaîne Youtube Prevent Stuff, cette vidéo présente la vaccination Covid.

Du rôle d’un ARN messager à la balance bénéfice risque de la vaccination, retrouvez ici un résumé de ce qu'on sait et ce qu'on ne sait pas sur ces vaccins à ARN.

Vidéo (9 min) du 6 janvier 2021

 

Vous hésitez: un document pour vous aider à prendre une décision 

Vous vous interrogez concernant la vaccination contre la Covid-19 pour vous-même ou un proche dont vous êtes la personne de confiance ou le représentant légal. Vos questions sont légitimes.

Ce guide, édité par l'HAS (Haute Autorité de Santé) en février 2021, est destiné à accompagner votre réflexion et à vous aider à prendre une décision avec votre médecin ou celui de votre proche. Il ne remplace pas une consultation médicale.

 

Covid-19 : les vaccins à ARN messager risquent-ils de modifier notre ADN ?

decodeurs article modi adn.JPG

Cet article du Monde, du 28 janvier 2021, contenant une vidéo de 7 min, vous aide à vous y retrouver.

Le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France n’a pas calmé toutes les inquiétudes. Parmi les rumeurs qui circulent chez les « antivaccins » en ligne, celle d’injections qui risqueraient de modifier notre ADN. Une crainte soulevée notamment par le  docteur Christian Perronne, médecin autant médiatique que controversé. D’après lui, les vaccins à ARN risquent de faire de nous des OGM, « comme le maïs ou les tomates », avec des cellules « folles » et des cancers qui se multiplieraient.

Ces accusations visent les deux premiers vaccins ayant reçu l’autorisation de mise sur le marché en Europe, celui de Pfizer-BioNTech et celui de Moderna. Deux vaccins conçus sur la technologie dite de l’« ARN messager ».

En quoi cette technique est-elle différente des vaccins traditionnels ? Et que sait-on des dangers pour notre ADN ? Explication en images.

 

Allergies et vaccins à ARN contre la Covid-19

Si vous êtes allergique et ne savez pas si vous pouvez ou non vous faire vacciner contre le COVID 19, cette vidéo est faite pour vous ! Réalisation Dr Thierry BONJOUR - Médecin du travail du CHU de Nîmes

Vidéo (4 min 18) du 5 février 2021 

 
66461340-détective-détenant-une-loupe-.j

Pharmacovigilance: les vaccins contre la Covid sont surveillés de très près!​                                        mise à jour 02/06/2021

Dans le cadre de la surveillance renforcée des vaccins utilisés contre la Covid-19, les centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) sont mobilisés pour mener une enquête de pharmacovigilance. Cette enquête permet de surveiller en temps réel le profil de sécurité des vaccins à partir des déclarations réalisées par les professionnels de santé ou par les personnes vaccinées.

Un dispositif exceptionnel a été mis en place pour réaliser l’enquête de pharmacovigilance. Six CRPV rapporteur ont ainsi été nommés et chaque vaccin autorisé fait l’objet d’un rapport piloté par un binôme de CRPV.

Le suivi des effets indésirables est assuré par: les CRPV de Bordeaux et de Marseille pour Comirnaty (Pfizer/BioNtech), les CRPV d'Amiens et Rouen pour Vaxzevria (AstraZeneca), les CRPV de Lille et Besançon pour COVID-19 Vaccine Moderna. Les CRPV de Tours et de Dijon assurent la coordination du suivi de l’ensemble des vaccins.

Afin de traiter les signaux, l’ANSM met en place un comité de suivi hebdomadaire regroupant l’ensemble des CRPV en charge des expertises. Les rapports y sont partagés et discutés. Tout signal potentiel de vigilance remonté y est analysé, et les suites à donner sont discutées collégialement. Si un signal de sécurité est validé, des mesures adaptées à la nature du risque seront mises en place. Ces mesures auront pour objectifs de prévenir ou réduire la probabilité de survenue du risque chez les personnes vaccinées.

Chaque semaine à l’issue du comité suivi, le rapport de pharmacovigilance correspondant au suivi de chaque vaccin autorisé ainsi qu’une fiche synthétique sont publiés sur cette page. Les chiffres clés des données de pharmacovigilance (BNPV) et les faits marquants de la semaine précédente y sont présentés.

 

FOCUS  sur la déclaration d'un effet indésirable lié à un vaccin contre la Covid-19

Pourquoi signaler ? La déclaration des effets indésirables liés à l'utilisation d'un médicament est une démarche essentielle pour faire progresser la sécurité des patients.

Que signaler? Un effet indésirable  (réaction nocive, non voulue) susceptible d'être du au vaccin, qu’il soit avéré ou simplement suspecté, dans la mesure où cet effet est inhabituel, intense, de durée longue ou grave (nécessitant une hospitalisation).

Qui peut signaler? De nombreux acteurs sont impliqués : patients, professionnels de santé, laboratoires pharmaceutiques.

 

Pour aller plus loin...

Vaccins contre la Covid-19 : questions et réponses

Rechercher
Posts à venir
Tenez-vous à jour...

Un texte de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) à destination des soignants, très complet et mis à jour le 15 février 2021.

image abcdaire infovac vaccin covid mai

Abécédaire des questions-réponses les plus fréquentes sut la vaccination COVID-19

Un texte rédigé par Infovac à destination des soignants et du grand public,  mis à jour le 20 juillet 2021.